Exterminateur
Infestation
Entrez votre code postal -   
ServicesRésidentiel
Commercial
Industriel 
Accueil
Identification
Pour nous joindre

Plus de 25.000 visiteurs mensuels !


CENTIPÈDES

Mille-Pattes Centipède

Description

Les centipèdes font partie de l'ordre des chilopodes et sont regroupés avec la famille des mille-pattes (ordre des diplopodes) dans la classe des myriapodes dont le nom dérive de deux mots grecs signifiant « très nombreux » et « pieds ». Les centipèdes n'appartiennent effectivement pas à la classe des insectes, car ils possèdent plus de six pattes à l'état adulte. De plus, contrairement aux insectes dont le corps est divisé en trois parties (tête, thorax et abdomen), le centipède possède que la tête et le corps. Il ne faut pas non plus le confondre avec un mille-pattes. La plupart des segments du corps portent des pattes, mais chez les millipèdes (mille-pattes), on dénote deux paires de pattes par segment, alors que chez les centipèdes, il n'y en a qu'une seule paire par segment.

Il existe 3 500 espèces de centipèdes dans le monde. En Amérique du Nord et en Europe, ces espèces présentent souvent des teintes brunâtres et leur corps est habituellement aplati dorso-ventralement. Ils se terrent dans le sol ou sous une pierre, une écorce ou un rondin. Seules les scutigères sont communes dans les maisons. Leur corps (2,5 cm) teinté de gris et de jaune est orné de lignes noires parallèles au corps. Des lignes circulaires noires et blanches traversent les pattes et leur confèrent une allure rayée. Les antennes sont très longues de même que la dernière paire de pattes qui retient les proies.

Comportement

Après la danse nuptiale, le mâle laisse sur le plancher (ou dans une petite toile que tissent d’autres centipèdes), un spermatophore qui contient sa semence. La femelle l’introduit dans ses parties génitales lors de son passage. Chaque œuf est ensuite déposé sur le plancher. Certains centipèdes ressemblent aux adultes dès la naissance, mais les jeunes scutigères ont moins de pattes que l’adulte (soit sept paires au lieu de 15) et celles-ci sont moins segmentées. Leurs pattes s’allongent au fur et à mesure qu’elles grandissent et muent. La scutigère est une créature nocturne, elle fuit la lumière et se déplace très rapidement. Son corps surélevé s’abaisse lorsqu’elle s’arrête. Elle est très agile et peut capturer ses proies avec ses pattes (elle les détecte lorsque ses pattes entrent en contact avec les proies).

Endroits où on les remarque dans la maison

   
Les centipèdes perdent plus d’eau en évaporation que tout autre insecte car ils ne sont pas recouverts d’une enveloppe (cuticule) constituée de cire. Ils recherchent donc les endroits humides comme le sous-sol, la salle de bain ou les placards, et se tiennent aussi dans les fissures. Les scutigères vivent à l’extérieur pendant l’été, ou toute l’année dans des climats plus chauds. Les autres centipèdes de nos régions demeurent à l’extérieur, parfois enfouis dans le sol ou cachés sous les pierres et les débris organiques pour se protéger des prédateurs et de la dessiccation.

 

Moyens de prévention

Il est préférable de régler tout problème d’insectes si on ne veut pas attirer le prédateur qui s’en nourrit. La scutigère s’alimente entre autres de mouches, de lépismes, de blattes et de cloportes. Même s’ils tuent aussi des araignées à l’occasion, les centipèdes sont considérés utiles.

Les mesures qui permettent de régler les problèmes d’humidité dans la maison s’avèrent appropriées pour prévenir l'infestation dans la maison. Les tuyaux qui coulent doivent être réparés, et il est toujours bon de boucher les trous par lesquels de petits intrus peuvent s’introduire dans la demeure.

Méthodes de contrôle

L’arrivée d’un prédateur peut nous aider à détecter et à contrôler la présence d’insectes. Si, toutefois, vous ne retrouvez plus le sommeil depuis que vous avez aperçu une scutigère et que vous ne vous sentez pas le courage de la remettre à l’extérieur, la terre de diatomée égratignera sa cuticule de même que celle de tout insecte qui s’y frottera, et ils mourront de déshydratation

Renseignements supplémentaires

L’extrémité des pattes-mâchoires ou forcipules est en fait une griffe reliée à une glande à venin. Ce dernier est injecté dans la proie.

Certains centipèdes produisent une substance collante destinée à ralentir leur prédateur.

Chez la scutigère, on remarque une augmentation progressive de la longueur des pattes de l’avant vers l’arrière. La patte postérieure peut donc bouger à l’extérieur de la patte antérieure, de sorte qu’elles ne se nuisent pas. La tendance à glisser pendant la course est réduite par le fait qu’une bonne partie de l’extrémité de la patte peut être en contact avec le sol, un peu à la manière d’un pied. La scutigère est d’ailleurs plus rapide que d’autres centipèdes qui ont plus de pattes, car les segments de son corps peuvent s’ajuster de façon à demeurer rectilignes pendant la course, contrairement aux autres qui doivent serpenter.

Un explorateur a rapporté que des Indiens adoraient déguster des centipèdes de grande taille.

Croyances populaires

La scutigère possède 15 paires de pattes. Il est donc faux de prétendre que les centipèdes possèdent 100 pattes. Certaines espèces en portent tout au plus 177 paires, alors que les mille-pattes ne sont munis que de 250 paires de pattes ou moins.

La menace d’une bestiole ne se mesure ni à sa rapidité ni à l’écart qui existe entre son apparence et la nôtre. Les gens sont naturellement portés à trouver beaux les animaux qui ont de grands yeux (tels que les bébés phoques). Ainsi, nombreux sont ceux qui seront dégoûtés ou apeurés de voir une scutigère circuler rapidement dans leur maison, même s’il s’agit d’une alliée face aux insectes indésirables. Il peut être moins impressionnant de découvrir un mille-pattes qui s’enroule sur lui-même lorsqu’on soulève la pierre qui le recouvre. Pourtant, le mille-pattes peut parfois s’en prendre à nos plantes, même s’il se contente souvent de dégrader les détritus.

Par ailleurs, s’il est vrai que la scutigère peut injecter du venin aux insectes, elle a plus de difficulté à mordre notre peau. Même la morsure des scolopendres (centipèdes tropicaux souvent plus vivement colorés et pouvant atteindre 26 cm de longueur) ne serait pas mortelle pour l’homme (mais elle peut menacer la vie de certaines personnes allergiques). La douleur qui résulte de la morsure de ces espèces exotiques serait néanmoins très grande et pourrait se comparer à celle ressentie suite à une piqûre de guêpe. En outre, ils peuvent pincer avec leur dernière paire de pattes.

 


Trouver un spécialiste pour l'extermination de:
CENTIPÈDES
Entrez votre code postal -
ServicesRésidentiel
Commercial
Industriel 
 
 
Copyright © 2007 Infestation.ca. Tous droits réservés.  |  Politique de confidentialité   |  Droits d'auteur et conditions